Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 20:52

Depuis plusieurs années, je cotoies deux fois par an (maintenant une seule) Michel et Chantal Gander à l'occasion du Carrefour Européen du Patchwork où j'ai été exposante pendant 4 ans et du festival du Lin auquel je participe depuis 5 ans. Ces rencontres brèves, car chacun de nous étant exposant, laissent peu de temps à l'échange et à la discussion. Alors je m'étais jurée d'aller les voir chez eux en Alsace. Je vous propose donc de partager avec vous un peu de leur univers au travers de quelques photos.

Michel, d'une grande patience a accepté, de me montrer, ainsi que les amies qui m'accompagnaient, son atelier de tissage avant de revenir à la boutique où Chantal préparait mes achats.

Le lieu est une bâtisse à l'autre bout du village. S'y entassent de nombreux métiers à tisser et dévidoirs.
Au commencement était le fil...(uniquement d'origines française ou belge)

 

 

 

 

 

 

 

 

 






Ensuite, les cônes sont montés sur des dévidoirs afin de préparer le montage des fils sur les métiers




 





















On voit ici Michel à l'ouvrage sur un des 6 métiers à tisser qui peuvent fonctionner en même temps, selon le travail à réaliser








































Résultat de ces longues heures d'un travail laborieux, ce superbe kelsch en métis qui se retrouve au mètre dans leur nouvelle boutique (tout juste un an) voire décliné en coussins, sets de tables, rideaux...et très bien mis en scène dans cet espace où le bois a toute sa place








































Moi j'ai craqué pour un des derniers nés, un kelsch 100 % chanvre...
pour en faire une nappe ou des coussins, ce n'est pas encore défini
























et aussi pour un autre kelsch en métis pour faire une nappe et un lin uni assorti pour les serviettes
(le flash ne rend pas bien compte des couleurs réelles qui sont moins fades que sur le cliché)




















En attendant d'aller voir les Gander en Alsace, rendez visite à leur site www.tissage-gander.fr
Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 20:18
Quelques patchworks exposés dans des lieux différents du Val d'Argent présentaient des thèmes enfantins ou figuratifs. Voici ceux que j'ai préféré...
 












































Une artiste britannique, dont j'ai découvert l'univers, Jane Bolton, m'a beaucoup plue.

























Une artiste suissesse 
Anita Leutwiler (merci LMyrtille des bois) créée des oeuvres à l'univers faussement naïf et qu'on peut interprèter à sa manière.
































Ce reportage bien modeste, et avec retard, sur le Carrefour Européen du Patchwork de Ste Marie aux Mines s'achève sur une note d'espoir...puisque la relève est assurée : en témoignent ces deux patchworks réalisés par des enfants de 9 et 5 ans !!!!


La première oeuvre dont l'auteur, garçon, a 9 ans, s'intitule "une porte, le jour et la nuit"


















La deuxième oeuvre, fruit d'une classe de maternelle (moyenne section, enfants de 5 ans)
Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 20:13

Le Carrefour Européen du Patchwork de Ste Marie aux Mines c'est avant tout le rendez-vous de la diversité. Toutes les tendances sont représentées. Après avoir entrevu dans les articles précédents quelques ouvrages classiques, celui-ci se propose de découvrir des artistes originaires d'autres cultures. Cette année la Finlande et l'Estonie étaient 2 pays invités, aux côtés de la Russie.
Ce qui ressort (tout au moins ce que moi j'en ai perçu, et ce n'est pas le regard de quelqu'un qui pratique le patch) c'est l'importance de la lumière comme en témoignent les oeuvres présentées dans les photos suivantes.































































L'ouvrage précédent a été confectionné en 3 dimensions, ce qui est relativement rare en Patch puisque cette composition en log cabin s'ouvre par endroit pour laisser apparaître des tissus orangés symboles de lumière.
A côté de ces pièces d'artistes finlandais, l'Estonie, tout eu moins par les pièces présentées, fait preuve d'une grande originalité.

Avec une oeuvre de tissage qui a attiré mon regard par sa recherche dans la composition






































Une autre pièce très originale est la suivante à la limite de l'art textile et de l'art contemporain, cette robe stylisée constituée de milliers de petits rouleaux de papier dont le montage sur une structure nouée reste encore un mystère pour moi et pour de nombreux visiteurs...
























Une autre artiste textile présente à La Verrière de Ste Croix aux mines nous faisait, nous autres visiteurs d'un jour, entrer un peu dans son univers : Sylvie Ladame. Quelques pièces de sa collection vous inciteront peut-être à vouloir la rencontrer, d'autant plus qu'elle anime régulièrement des stages d'art textile.

































Pour compléter cette découverte, une visite sur le site de Sylvie Ladame s'impose http://arttextile.free.fr/sylla.php .

Pour moi, le lieu qui m'a le plus passionné à Ste Marie aux Mines c'est l'espace des tisserands. Voici un pot-pourri de quelques uns de mes coups de coeur, à savourer...ou pas...









 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

















Ou encore ce dernier, de facture plus classique, simplement intitulé
Anna Politkovskaïa,
 journaliste d'investigation assassinée en Russie il y a deux ans.




























Le voyage au pays du patchwork se poursuit dans les artciles suivants.....

Repost 0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 22:56

Mais qui dit patchwork ne pense pas forcément uniquement américain ou japonais. Les françaises n'étaient pas non plus en retard si l'on en juge par la créativité des quelques pièces anciennes collectées au fil des ans par un passionné Michel Perrier et présentées à Ste Marie aux Mines par l'association France Patchwork. C'est vraiment l'essence du patchwork que l'on retrouve ici avec pour seuls tissus ceux récupérés dans les vêtements de tous les jours, costumes et pantalons d'hommes, tabliers, lainages usagés variés soient assemblés tels quels sans autres fioritures mais en créant de jolis motiifs géométriques comme les deux patchs auvergnats ci-dessous :





















Voire retravaillés par des rajouts de matières (pièces en appliqué, broderies à l'aide de fils et matières variées...) comme ce patch de Bretagne























ou celui-ci originaire d'une autre région française





















Ma passion pour les fleurs m'a fait craqué pour les deux oeuvres suivantes.

Le premier est constitué de quantités de languettes de tissus aux bords entièrement rebrodés









































Le suivant présente le même montage mais avec une nuance quant au travail de broderie en fil de laine.


 

 

 





















Quant au dernier ouvrage présenté ici, il fait penser à bien des ouvrages postérieurs aux tonalités et motifs parfois psychédéliques des années 1970.... 
























Demain, le voyage se poursuit avec une approche plus contemporaine au travers de l'oeuvre d'artistes textiles d'orgines culturelles et géographiques variées....
Repost 0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 22:03
Les Japonais sont connus pour leur délicatessse et leur minutie, les patcheuses ne dérogent pas à la règle : certaines de leurs oeuvres sont le résultat d'années d'apprentissage voire de vrai sacerdoce. La difficulté réside dans l'emploi de tissus très sombres souvent tirés d'anciens kimonos, de petits bouts de tissus entièrement montés et assemblés main. Le patchwork étant ensuite entièrement quilté main. Le talent des japonaises est ici exprimé par un clair-obscur ainsi que le montrent les quelques photos suivantes.

















avec une vue de plus près qui révèle l'assemblage très intéressant de bandes pour former cette figure géométrique.



























Ces pièces superbes au graphisme résolument d'avant-garde juxtaposaient les anciens quilts américains communément appelées Baltimore par les patcheuses et autres spécialistes dont je ne fais pas partie mais auprès desquelles j'ai beaucoup appris pendant ces 3 jours de notre séjour alsacien. Qu'elles en soient ici remerciées.
Les Baltimore sont des quilts avec des appliqués de couleurs vives entièrement quiltés main. Ils ont un côté naïf qui n'est pas pour me déplaire.




















avec parfois des motifs modernes même si la plupart de ces pièces datent du milieu du 19ème siècle




























Que ces images colorées vous donnent envie de regarder le patchwork autrement...et peut-être l'envie d'en savoir plus en allant l'année prochaine à Ste-Marie aux Mines.....
Le voyage se poursuit dans les articles suivants au travers d'autres oeuvres textiles
Repost 0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 18:18
Voici enfin quelques photos relatives à ma visite au salon du patchwork en Alsace.
Dans cet article seront exposés des clichés sur les maisons alsaciennes, les rues....
Bienvenue en Alsace....


....au Pays des maisons aux façades colorées révèlant le merveilleux travail des charpentiers





























































Façades révèlant la présence de la vigne...











































Mais que serait l'Alsace sans les cigognes ?











































sans ses canaux comme ici à Kaysesberg ?



























Ses enseignes en fer forgé ?




























Et que serait Ste Marie aux Mines sans sa vallée bordée de flancs de montagne
couverts de forêts de sapins et de mélèzes ?



























sans la présence sur son sol des traces de l'activité minière (argent et plomb) comme l'ancêtre de notre sécurité sociale, la première caisse mutuelle en France, celles des mineurs fondée en 1532











































 les anciens wagonnets de la mine aujourd'hui bacs à fleurs ?



























et sans ses patcheuses dont certaines sont fières d'arborer leur vestes en log cabin !!!!



























A bientôt pour la suite du reportage avec encore plein de beautés à savourer....
Repost 0
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 00:58
En octobre et novembre prochains, j'aurai plaisir à participer à nouveau comme tous les ans à plusieurs puces de couturières avec quantités d'articles pour faire de la place à d'autres trésors dans ma boutique. Ces puces d'automne sont l'occasion  d'un rangement et d'un tri drastiques dans mon stock. Mais ces journées sont surtout d'agréables moments passés en compagnie d'autres passionnées de fils, tissus, boutons, travaux d'aiguille...

Alors à bientôt dans l'un de ces rendez-vous :

-4 Octobre 2008 Puces de couturières à Préaux (76) près de Rouen
(ma 1ère participation)

Plus d'infos en contactant Dominique Leux
dominik-lh@wanadoo.fr

-25 et 26 Octobre 2008 Puces de couturières à Touffreville sur Eu (76) près de Dieppe
(2ème édition et ma 2ème participation)
Plus d'infos en contactant Valérie Denis aufildelyeres@wanadoo.fr

-2 Novembre 2008 Puces de couturières de Rots (14) près de Caen
(6ème édition et 5ème participation)
Plus d'infos en contactant Chantal Durand
chantal-jean.durand@orange.fr
 
Repost 0
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 00:01
Mardi 23 septembre, à 10h25 était diffusé, dans l'émission "C'est mieux le matin" de l'antenne régionale France3-Bretagne Pays de Loire, le reportage réalisé par la journaliste Laurence Postic sur ma boutique de mercerie ancienne Fleur de lin et Bouton d'or. Pour ceux et celles qui ne sont pas de la région ou n'ont pas pu voir la séquence, voici un lien pour visionner les quelques minutes consacrées à ce sujet  http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=e44c_matin&video_number=1 
Comme çà vous mettrez un visage et une voix, avec l'accent breton en plus !!!, sur celle qui s'efforce de vous dégoter des trésors de mercerie ancienne...et puis vous verrez un peu plus mon stock et la décoration de la boutique : alors envie de venir faire un tour à Dinan ? 
Repost 0
Published by claude - dans Revue de presse
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 23:41
Cet été, j'ai eu la visite prévue de longue date d'une créatrice de broderies raffinées et passionnée de mercerie ancienne que vous connaissez toutes, au-moins par son site www.casamiainitalia.com : je veux parler de Yuko S.

Son mari Flavio étant, comme souvent, derrrière la caméra, ils ont rapporté de leur voyage en France un joli reportage...visible en cliquant sur le lien suivant
http://www.casamiainitalia.com/hp/france1j.html
Hélàs pour nous autres européens, c'est en japonais : mais vous ferez comme moi et les enfants : vous regarderez les images !!!

Et vous verrez Dinan (au début du reportage) d'en haut (de la Tour de l'Horloge, en haut de laquelle j'avoue n'être jamais montée : c'est toujours la même chose, l'herbe est plus verte à côté, enfin croit-on ?). Et puis, vous pourrez voir réunies sur une même photo dans ma boutique, deux passionnées de mercerie ancienne et puristes de surcroît!!! Bonne visite !!!

Una foto della mia vetrina  di quest'estate per farti un'occhiata, Yuko !!!!

Il faut vous dire qu'avec Yuko, nous communiquons surtout en Italien, un peu en Anglais et en Français
.
 
Repost 0
Published by claude - dans Revue de presse
commenter cet article
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 16:04

Depuis plusieurs semaines, et surtout depuis quelques jours, j'ai travaillé d'arrache-pied, réalisant plusieurs milliers de clichés, en collaboration avec le développeur du site pour la mise en place de la nouvelle version du site. C'est en cours.

Demain matin, lever aux aurores, direction Rennes où je prends le TGV et cap sur Paris pour aller rejoindre des clientes et amies avec lesquelles je me rends en voiture en Alsace...pour aller au Carrefour du Patchwork de Ste Marie aux Mines. Mais cette fois-ci à l'inverse des années où j'y allais comme exposante, ce sera pour me rincer l'oeil et  profiter du charme des villages alsaciens.

Et puis, je vais aller voir Michel et Chantal Gander dans leur fief. Eux non plus n'exposent plus à Ste Marie. Alors, même si côté photos, le fait d'avoir autant mitraillé ces jours derniers m'a un peu saturé des photos, il va sans dire que l'appareil est du voyage et que je vous promets un reportage du salon du patchwork dès mon retour. Il y aura aussi un article spécial sur les Tissages Gander.

Repost 0

Maison Bleu Lin

 

Catalogue en ligne

www.fleurdelinetboutondor.com  
et sa newsletter périodique

pour dernières nouveautés 
en brocante, créations en lin

et dentelles anciennes,

décoration, épicerie fine

et mercerie ancienne

DSCN7673

Rechercher