Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 17:43

Cette année, le baroque est de mise dans la vitrine. Un paravent composé de 6 panneaux recouverts de cotonnades aux motis de cachemire (je n'ai pas fait exprès  : c'est simplement le plus grand dont je dispose!!) sert d'écran et de séparation entre la vitrine et mon comptoir (3,70 mètres de long) de mercerie dans lequel sont rangés rubans et dentelles.

Malheureusement la fenêtre de ma vitrine est une fenêtre à deux vantaux, donc on n'a pas une vue d'ensemble....il faut, un peu à l'instar de la boutique, découvrir ses recoins pour y voir les trésors (cette année des jouets anciens) qui y sont cachés.































Sur le paravent et sur les cotés des fenêtres sont tendus plusieurs châles en cachemire du 19ème siècle. Et sur mon lustre de Murano j'ai ajouté des feuilles d'aralia et branches de bambous légèrement dorées afin de dissimuler le montage de la superbe marionnette de créateur français. Ce personnage vêtu d'habits anciens du 18ème siècle trône devant un trumeau au bords dorés.

























































A gauche de la marionnette se profilent les petites étagères en bobines garnies de paniers raffinés, de boîtes de rafums cartonnées, quilles en bois et superbe petite machine à coudre en jouet. De même, un anuien métier de broderie de petite fille en merisier domine la scène sur le haut de l'étagère sur fond de cachemire.































Sur le replat devant la fenêtre sont disposées les cartes postales réalisées opar mes soins, l'agenda 2009 ainsi que les cartes à rubans et à boutons de marque Bleu lin et Rouge griotte.



















Sur la droite de la marionnette, j'ai disposé mon magasin de mercerie que j'ai garni, hélàs pas à l'échelle, de superbes bobines colorées.























Les mascottes de la boutique Fleur de lin et Bouton d'or se joignent à moi pour vous souhaiter toutes et tous de superbes fêtes de fin d'année....































...et vous disent à l'année prochaine, au plaisr de vous retrouver en Bretagne, à Paris à l'aiguille en fête et bien sûr en ligne sur la site de la boutique.
Repost 0
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 16:30

Ma passion première ce sont les fleurs. Il en est une qui me tient particulièrement à coeur, c'est le coquelicot. D'un rouge éclatant aux beaux jours et pourtant si fragile, légère telle un papier crépon. Les bas-côtés fleuris, les champs de coquelicots (une superbe photo faite par Yuko sur son site www.casamia.com en date du 10 mai 2008), évoquent les beaux jours. L'été est loin, le soleil aussi, aussi je vous propose de voir et revoir cette fleur au travers d'objets anciens dont plusieurs sont liés à la mercerie.

 

Une des premières boîtes que j'ai acquises, je devais être au lycée, c'est dire!!! est cette boîte recouverte de lin et finement brodée de fils de soie nuancés : sans doute une boîte à bonbons ou à mouchoirs...

 

 
























Quelques années plus tard, mon frère m'a offert ce superbe vide-poche en carton d'époque Art Nouveau.




























De la même époque, cette boîte lithographiée de biscuits du nord de la France. La forme de la boîte est déjà intéressante, le graphisme illustré par les guirlandes de coquelicots l'est davantage.



























Une acquisition récente : ce joli porte-aiguilles du début du siècle






















Sans oublier cette boîte à couture (remplie de toutes sortes de petits trésors) offerte par mon ami pour mon anniversaire, en toile imprimée sur laquelle on peut voir la compagne de toujours du coquelicot, la marguerite.






















Les illustrateurs ont également utilisé cette fleur pour réaliser cartes de voeux et d'anniversaire



























































Les premières années du siècle ont aussi inspiré les orfèvres : désolée mais je n'ai aucun bijou à vous montrer avec des coquelicots mais je ne serai pas étonnée que les Lalique, Gallé et Muller ne s'en soient pas inspiré pour leurs sublimes verreries, bijoux et autres objets décoratifs.

Le seul objet en métal que j'ai trouvé dans mes tiroirs (même pas un bouton) est cette superbe aiguille à chapeaux en argent.





























Le lien est fait avec cette autre fleur que j'adore C comme Capucine
Il est vrai que sa beauté et son caractère volubile, comme le montre cette photo prise un 6 décembre à Dinan (qui a dit qu'il ne faisait pas beau en Bretagne ?)  ne peuvent qu'être reproduites en broderie






















Cette superbe nappe en pur fil à la couronne de capucines brodées au passé empiétant (il en reste encore à faire...j'ai bon espoir un jour d'avoir un peu de temps libre !!!).










































Pour continuer ce voyage au coeur des ouvrages en passé empiétant : un superbe fond de plateau en pur fil brodé de bouquets de capucines.



















































L'envers valant l'endroit...

















Les serviettes qui font partie de ce service sont chacune d'entre elles brodées d'une fleur différente : ainsi cette capucine

































ou ce coquelicot









































































Envers parfait !!!

S'il me fallait poursuivre cet inventaire, j'y aurai bien volontiers ajouté :

C comme Clématite pour cette serviette brodée


































C comme Chèvrefeuille, telle cette ancienne boîte lithographiée




















C comme Chardon sur cette ancienne pochette d'aiguilles


































Mais il faut savoir s'arrêter pour ne pas trop se disperser. En résumé, je les aime toutes, les fleurs, quand elles nous offrent leur spectacle parées de mille couleurs. C'est peut-être pourquoi sur le catalogue de vente en ligne , il y a autant de rubans à fleurs.....ce sont d'ailleurs les premiers articles que j'ai mis en ligne sur le site voici près de 3 ans !!!

Et ce sont encore les fleurs, mais les fleurs à chapeaux du début du siècle qui ornent la couverture du superbe agenda 2009 (en vente sur le site section Autres, rubrique Cartes Postales mercerie ancienne) que j'ai fait édité à la fois pour marquer les 10 ans de la boutique et fêter la nouvelle année.


Repost 0
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 22:19

Vous devez commencer à vous inquiéter de savoir si je vais enfin poursuivre cet alphabet...mais oui. Le C comme C... sera en ligne en fin de semaine : un régal pour les yeux à venir!!!!

A bientôt...

Repost 0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 22:47

La revue Campagne Décoration dans son numéro de Novembre-Décembre mentionne ma boutique à l'occasion d"un itinéraire de balade dans le département où je réside.

La journaliste y a publié une belle photo de l'intérieur de mon magasin qui du coup s'en est trouvée agrandi : ceci s'expliquant par le talent du photographe; car j'aurai bien aimé que d'un coup de baguette magique, il puisse permettre de pousser les murs...juste pour être plus à l'aise pour ranger tous les trésors de mercerie ancienne accumulés au fil des ans...Il est permis de rêver, n'est pas ?

 

 

Repost 0
Published by claude - dans Revue de presse
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 11:14

Le titre de l'article peut être sujet à doute. Non rassurez-vous, je n'ouvre pas de second magasin de mercerie, un suffisant amplement à remplir mes journées. Il s'agit de mon dernier achat, acquis hier. Je vous laisse découvrir et savourer.

 

Tout d'abord, une boîte qui se présente comme une simple valise (en bois recouverte de papier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

puis tel un magicien qui d'un coup de baguette révèle le trésor caché dedans, elle s'ouvre et...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

A l'instar de la petite fille du début du siècle qui a dû se régaler avec cette mini-boutique, il va me falloir redoubler d'imagination pour savoir ce qui était inséré dans tous ces petits élastiques roses.... Je vous montrerai la boîte, une fois garnie de ces trésors...d'ici quelques semaines, car il y a bien d'autres choses à faire qui ont la priorité.

  

Il est donc temps de refermer cette boîte à trésors et reprendre le cours de mes activités quotidiennes.

Repost 0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 04:10

Dans l'avant-dernière newsletter sur le site de ma boutique www.fleurdelinetboutondor.com, j'avais donné mes impressions sur cette "foire à tout" qu'est devenu le salon de la porte de Versailles, Créations et Savoir-Faire. Heureusement, il y avait quelques stands intéressants qui relevaient un peu le niveau. Mais ce qui m'y avait attiré et pour laquelle j'avais pris le TGV de bon matin, c'était l'exposition de Léa Stansal : une bouffée d'air dans ce monde mercantile : que du bonheur...que je vous propose de partager un peu avec vous et faire découvrir à d'autres l'univers enchanteur de cette créatrice textile hors-norme qu'est Léa.

 

Je réussissais à être dans les premières à entrer au salon et du coup à découvrir l'expo de Léa, en VIP, pendant qu'elle et ses petites mains Arlette et Danièle, s'affairaient pour les derniers préparatifs avant le rush. Pour avoir participé à de nombreux salons (dont 4 éditions de Créations et Savoir-faire de 2001 à 2004, 4 de l'Aiguille en fête, et la Première de Marie-Claire Idées en 2006), je sais ce que c'est le rush des derniers instants avant l'ouverture des portes.

Je vous présente donc Léa et son monde.

Cette exposition était organisée à l'occasion de la sortie de son dernier livre Poches, Pochettes ou l'art du crochet revisité...

Ce livre, se présente comme un conte, et fait suite, en quelque sorte à La Trousse de couture dont je vous recommande vivement la lecture, tant pour la philosophie qui s'en dégage que pour les superbes créations textiles réalisées par Léa pour illustrer ses propos.

 

Concernant l'expo de cette année, Léa avait réussi à redonner un peu de vie à cet espace de béton et de moquette (notez la présence de couvertures tricotées et crochetées main avec les restes de laine):

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clochette et son âne y avaient trouvé leur place....sous l'arbre et ses maisons en tissus (assemblés selon les tecnhiques du patchwork, cela va sans dire) aux portes et fenêtres garnies de fleurs brodées de fils et de rubans (pour celles qui ne connaissent pas Léa, c'est sous son impulsion que la broderie au ruban a démarré en France, il y a bien des années, quand ce n'était pas encore la mode). Léa Stansal donne des cours de son art (broderie aux rubans, broderie, crazy patchwork, art textile) en région parisienne mais aussi dans toute la France, en fonction des demandes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les petits oiseaux faisaient un clin d'oeil aux clients s'attardant à la cabane de Léa.

Tandis que l'autre côté de l'expo contrastait avec ses oeuvres en patchwork de grande taille, oeuvres qui sont régulièrement exposées dans une galerie parisienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

dont on peut voir ci-après quelques uns des détails

 

 

Les créations, poches et pochettes de cet ouvrage étaient remisées dans une vitrine : j'ai bien essayé de faire des prises de vues mais il y avait trop de reflets et les photos ne donnaient rien. Le mieux pour les apprécier ce sont les reproductions iconographiques qui sont publiées dans l'ouvrage de Léa Stansal. 

 

Mais l'univers créatif et artistique de Léa Stansal ne saurait se résumer à quelques clichés photographiques pris au détour d'une allée, qui plus est, par un amateur comme moi. Le mieux c'est de découvrir un peu de son monde au travers des livres qu'elle a déjà publiés : le Monde de Léa, La Trousse à couture, et enfin ce denier Poches, Pochettes? Puis d'aller admirer ses oeuvres sur des salons, lieux d'exposition et autres galeries d'art, voire  d'aller prendre des cours avec elle.

A bientôt....

 

 

Repost 0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 04:08

Puisque la brocante de la rue St Charles prévue les 29 et 30 novembre a été annulée, il m'a fallu trouver rapidement une autre date pour ma venue sur Paris. J'avais donc opté pour la brocante de la rue mouffetard dans le 5ème arrondissement à Paris, quartier que je ne connaissais pas et qui m'a l'air tout à fait agréable...bien que je n'ai pu en profiter.

Résumé donc de ce week-end.

Vendredi 14 chargement de la fourgonnette de location. Coucher à 19h30, lever à 1h30, petit déjeuner et en route pour Paris après 4h30 de conduite, à cause des pauses pour boire café après café pour tenir le coup. Arrivée sur place à 6 h, montage de la tente de réception (il faut que je sache mieux monter le toit car heureusement qu'il n'a pas plu, tout çà n'était pas bien tendu!!!)achetée pour l'occasion 2,50 mètres sur 5 mètres, avec l'aide de Clo, une collègue parisienne que je connais...puis déballage et montage du stand, lequel était fin prêt à 11 h.

Rencontre des clientes fidèles dont certaines ont fait plus de 200 km pour venir sur mon stand. Merci à celles qui m'ont rendue visite et qui parlent sur leur blog de cette rencontre http://www.apetispaslib.canalblog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un rideau 19ème brodé main pour cacher la structure métallique de cette tente et des embrasses en bronze pour accrocher paniers et trésors de mercerie ancienne, un peu comme aux poutres de chêne de ma maison, histoire de recréer un peu de l'ambiance qui règne à la boutique.

J'ai eu le plaisir d'y revoir Véronique de Luna venue dimanche midi avec quelques unes de ses élèves me faire un petit coucou. Nous étions voisines de stand au salon Créations autour du fil de Moncoutant la semaine d'avant. Merci Véronique pour ces bons moments passés : ton visage souriant sur ton stand des Deux-Sèvres restera un souvenir bien agréable.

Mesdames, si vous voulez vous initier à la tapisserie au point, au petit point, une seule adresse, L'école de tapisserie de Véronique de Luna rue de la Glacière à Paris www.point-contrepoint.com

 

Dimanche soir, on redémonte le tout avant de reprendre la route à 21 h....4 h d'autoroute (j'ai quand même piqué un roupillon de 2 h ) sur une aire de station service aux alentours du Mans et suis rentrée à Dinan vers 3 h du matin....un tour d'horloge (pas comme cette nuit qui se révèle une nuit blanche) et c'était reparti pour un tour.

Sur ces quelques notes, je file prendre mon petit déjeuner avant de prendre la route à nouveau vers de nouvelles aventures....à la recherche de trésors  de mercerie ancienne et de rencontres enrichissantes.....

 

 

Repost 0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 22:43
Hélàs il n'y aura pas de reportage sur mes débuts en cartonnage , et çà vaut peut-être mieux ainsi !!! Vous ne verrez pas mes erreurs...ce n'est pas tant par volonté de vous cacher mes premiers pas mais surtout dû au fait que j'avais oublié mon appareil photo : je devais être tellement absorbée par cette demi-journée.

La journée vient de s'achever sur les puces de couturières de Rots où le soleil était au rendez-vous t la bonne humeur aussi : plaisir de retrouvber collègues et autres passionnées...pour le plaisir de vendre, acheter, échanger autour des bouts de tissus et autres fils : on doit toutes être un peu contaminées par le virus des "chiffons"!!!

La semaine prochaine direction la région Poitou-Charentes pour le salon Créations autour du fil de Moncoutant organisée par Nadine Bazantay de la boutique Brodinette, Petits points et Dessous de Bressuire. Cette année, le thème est centré sur l'Hardanger avec la présence de plusieurs professionnelles norvégiennes. Deux journées qui risquent d'être fort intéressantes. Ce sera aussi l'occasion pour moi de rencontrer les clientes internet dde cette région qui ont décidé de me rendre visite là-bas. Plus d'infos sur
link

Au plaisir de vous retrouver à Montcoutant...et la semaine suivante à Paris à la brocante de la rue Mouffetard, dans le 5ème : celle de la rue St Charles, prévue intialement les 29 et 30 novembre, étant annulée par l'organisateur.
Repost 0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 22:35

ATTENTION CHANGEMENT DE DATES POUR MA VENUE A PARIS
-15-16 NOV BROCANTE RUE MOUFFETARD à PARIS 5ème (en même temps que Marie-Claire-Idées) Métro Les Gobelins, Bus 37 et 47
-29-30 NOV BROCANTE RUE ST CHARLES ANNULEE PAR L'ORGANISATEUR
-8 et 9 Novembre 2008 : présence de ma boutique au salon L'Art du fil à Moncoutant (79) près de Niort


Au plaisir de vous retrouver sur un de ces rendez-vous...si vous avez une demande particulière, n'hésitez pas à me contacter quelques jours avant.

Repost 0
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 20:30


Récit en images de ces 2 jours passés dans une bonne ambiance.

Les organisatrices membres de l'ACCT :
Avec sur la première photo l'un des stands de l'ACCT, sur la deuxième quelques unes des membres dont Valérie, en robe grise à gauche, Françoise et Béatrice assises à l'arrière-plan.





















Françoise, la trésorière, à gauche de la photo suivante : (à droite Agnès venue de Paris)





























Deux normandes toutes deux membres du club dont l'une (Isabelle, le bout-en train de service)
en tenue...à la recherche de bonnes affaires !!!






























Isabelle n'est jamais en reste pour mettre de l'ambiance...aidée par quelques exposants qui, par le prêt d'objets et autres accessoires, ont permis ce déguisement réussi (le châle est une nappe en crochet...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les exposants....

Valérie Denis de la boutique Au Fil de l'Yères


















Annie et sa boutique de brocante et créations textiles La Courtepointe de Fultot (76)



















Alexandra vend les tissus d'Annie au poids avec sa vieille balance d'épicerie




















Quant à moi je suis venue avec mes petits paniers remplis de trésors de mercerie ancienne


















Les hommes Gérard et Daniel assurant la vaisselle après les repas pris en commun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à tous les bénévoles de l'ACCT pour ces journées bien agréables et à l'année prochaine.....

J'aurai plaisir à retrouver la chambre d'hôtes La Demeure de Litteville de Francine Lefebvre 02 35 50 93 04 où j'étais logée à cette occasion ....dans un cadre plein de charme avec un petit déjeuner bio le matin...à 2 km seulement du lieu d'exposition.



















La porte de mon logis n'incite-t-elle pas à y entrer ?






























Et puis le bleu, les rideaux en crochet des années 1930 et les hortensias me rappellent la Bretagne où je suis de nouveau de retour.

Demain, journée cartonnage chez Sophie Delaborde avec un nouveau reportage et un scoop....je me mets au cartonnage, section grand débutant !!!!

Repost 0

Maison Bleu Lin

 

Catalogue en ligne

www.fleurdelinetboutondor.com  
et sa newsletter périodique

pour dernières nouveautés 
en brocante, créations en lin

et dentelles anciennes,

décoration, épicerie fine

et mercerie ancienne

DSCN7673

Rechercher